À l’Institut d’Urbanisme de Grenoble, l’insertion professionnelle constitue à la fois un objectif et un processus.
  • Un objectif car il s’agit de former de jeunes urbanistes aguerris aux conditions d’exercice de leurs métiers futurs. C’est pourquoi, nos diverses formations veillent à maintenir un équilibre permanent entre savoirs techniques, pratiques et théoriques suivant des formats d’enseignement adaptés (les CM, les TD et les ateliers).
  • Un processus car la professionnalisation de nos étudiants s’opère en plusieurs étapes :
(1) en licence 2 et 3 puis en master 1, à travers les TD et ateliers de projets, nos étudiants apprennent diverses méthodes d’exploration et de projection des territoires, et cela toujours en situation de commande réelle (avec des collectivités territoriales, des bureaux d'études, des Agences d'urbanisme, des Sociétés d'Economie Mixte, des services de coopération, des ONG, des associations, etc.) donnant lieu à des productions (maquette, études urbaines, diagnostic territorial, scenarii de projets urbains, orientations de planification stratégique) ainsi que des prestations orales (auprès d’élus, de techniciens et d'experts, d’habitants et de représentants de la société civile)

 (2) en master 2 grâce au régime de l’alternance indispensable à l’acquisition des savoir faire et savoir être dans le monde professionnel.

Par ailleurs, l’ensemble de nos formations bénéficie de l’implication de l’Institut d'Urbanisme de Grenoble au sein de réseaux professionnels et de recherche nationaux (OPQU, APERAU, Conseil national des jeunes Urbanistes, etc.) et internationaux (AESOP, etc.) en terme d’enseignement et de partenariats de recherche.